Nature & Spiritualité

Forum sur la spiritualité païenne et la nature.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Korrigans - Le petit peuple de Bretagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Morrígann
Admin
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 25
Localisation : Tír na n-Óg

MessageSujet: Les Korrigans - Le petit peuple de Bretagne   Jeu 3 Juil - 13:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pascal Moguérou (?)

Le korrigan est une créature légendaire de Bretagne, comparable au lutin français. Bienveillant ou malveillant selon les cas, il peut faire preuve d'une extrême générosité, mais est capable d'horribles vengeances.
Les korrigans font aussi partie du petit peuple, ce sont des esprits prenant l'apparence de nains dans la tradition celtique et en particulier bretonne. Leur apparence est très variée
Les contes les situent le plus souvent dans des grottes, les tumulus ou encore dans des dolmens. Mais ils hantent également les sources, les fontaines ou les landes du pays breton.
On leur attribue les ronds de sorcières qu'on trouve parfois sur les prés ou dans les sous-bois. On dit qu'ils y font cercle pour danser à la tombée du jour. Au mortel qui les dérange, il arrive qu'ils proposent des défis qui, s’ils sont réussis, donnent le droit à un vœu mais qui peuvent, en cas d'échec, se transformer en pièges mortels. Dans la nuit du 31 octobre, on prétend qu'ils sévissent à proximité des dolmens, prêts à entraîner leurs victimes dans le monde souterrain pour venger les morts des méfaits des vivants.
Parfois aussi, ils symbolisent la résistance de la Bretagne à la christianisation et on leur prête alors des facéties nocturnes au voisinage des églises prenant les prêtres pour cibles. [1]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
© Pascal Moguérou - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un petit conte très célèbre sur les Korrigans : Les Deux Bossus
Il y avait une fois, deux tailleurs habitant la même rue et qui étaient affligés de la même difformité: ils étaient aussi bossus l'un que l'autre. Cela leur valait d'être la risée de tout le village et ils ne pouvaient croiser personne sur leur chemin sans en recevoir des moqueries.

L'un s'appelait Kaour et l'autre Laouig. Kaour était d'un heureux tempérament. Il répondait aux plaisanteries par des plaisanteries encore plus fines et il n'arrêtait pas de raconter à qui voulait les entendre de savoureuses histoires et de chanter d'une voix de fausset des chansonnettes humoristiques et des romances sentimentales. Il prenait la vie par le bon bout. Laouig, au contraire, était continuellement renfrogné. Il supportait mal les moqueries et ne se mettait guère en frais pour distraire ses pratiques. Ajoutons qu'il aimait l'argent ... et que lorsqu'il pouvait voler son prochain, il ne laissait jamais passer l'occasion.

Une nuit, Kaour rentrait d'une journée de travail à la ferme et traversait au clair de lune une grande lande où, parmi les ajoncs, se dressaient plusieurs menhirs. Soudain, alors qu'il en atteignait le sommet, il entendit de petites voix fluettes qui chantaient : Dilun, Dimeurz, Dimerc'her (Lundi, Mardi, Mercredi).
Il s'approcha tout doucement, en évitant de faire du bruit, et vit une bonne centaine de petits korrigans qui dansaient en rond en se tenant par la main. L'un d'eux s'époumonait à chanter "Dilun, dimeurz, dimerc'her!" Et tous les autres reprenaient en chœur, en redoublant d'intensité.
Les danseurs nocturnes remarquèrent Kaour et interrompirent leur ronde pour se ruer vers lui en poussant des cris stridents et l'eurent bientôt entouré comme un essaim de mouches entoure une goutte de miel.
Ils lui dirent : "Viens danser avec nous ". Kaour accepta La ronde se reforma donc avec lui et le chant reprit.
Au bout d'un certain temps, Kaour commença à être fatigué de répéter sans cesse les mêmes paroles, alors il ajouta : Diriaou ha Digwener! (Jeudi et vendredi)

Les korrigans s'arrêtèrent et poussèrent des acclamations enthousiastes.
"Magnifique! Voilà qui nous fait une chanson magnifique ! Le nombre de pieds y est, la rime aussi. Allons, les amis, reprenons la danse !" Et ils se remirent à danser et chanter de plus belle.
A la fin de cette nuit, ils s'arrêtèrent et le chef des Korrigans dit : "Comme récompense pour ta chanson, je vais supprimer ta bosse". Aussitôt dit, aussitôt fait, et le tailleur se retrouva avec un dos bien droit et lisse. Il les remercia et rentra chez lui, tout joyeux.

Le lendemain, Kaour rencontra l'autre tailleur, Laouig qui, en le voyant, se frotta plusieurs fois les yeux.
"Qu'est-il arrivé à ta bosse ?" Et Kaour lui conta son aventure.
"Satordellik ! Se dit Laouig, il faut que j'aille moi aussi, la nuit prochaine faire un tour sur la lande."

Dès que la lune se leva, il se mit en route et lorsqu'il aperçut les korrigans dansant en rond, il s'avança hardiment vers eux. "Viens danser avec nous", lui crièrent-ils. Il pénétra dans le cercle et chanta avec eux : Dilun, Dimeurz, Dimerc'her, Diriaou ha Digwener! Bientôt, il fut fatigué de tourner et décida de continuer la chanson, comme l'eu fait Kaour précédemment : "Ha Disadorn ha Disul" (Et samedi et dimanche)
Les korrigans s'arrêtèrent et firent la moue.
"Ce n'est pas si joli", dit l'un. "Ça ne rime pas", fit un autre.
Alors, le chef des Korrigan jeta un sort à Laouig : en plus de la bosse qu'il avait, il lui rajouta celle de Kaour.
Laouig rentra, complètement dépité, et subit encore plus fort la risée du village jusqu'à la fin de ses jours.

-----------------
[1] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morrigann-clairseach.deviantart.com/
 
Les Korrigans - Le petit peuple de Bretagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Petit Peuple, il est où ???
» Comment le petit peuple vivait il sa foi ?
» Un petit bonjour de Bretagne!!
» Fatima
» Pays Cathare, Le pays du mystère et des fées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature & Spiritualité :: Spiritualité :: Entités & Esprits-
Sauter vers: